serrage bassin rituel rebozo savoie chambéry

Le bassin des femmes est une zone du corps particulière. Berceau des mémoires transgénérationnelles, des émotions, des bébés lorsqu’il y a une grossesse.

Sur le plan physique, le bassin de la femme est mobile. Il a la capacité à s’articuler grâce aux ligaments qui vont se détendre afin de favoriser cette mobilité notamment lors de l’accouchement.

C’est une zone du corps, où il peut être bon d’accorder de l’attention et du soin.

C’est ainsi que je vous propose un moment douceur avec un resserage du bassin accompagné d’un temps d’échange. Ce temps d’échange a pour but de de conjuguer la mise en mot de votre histoire, l’expression des émotions qui vous traversent et une attention accordée au corps sanctuaire des émotions et mémoire des vécus. 

Dans quelles situations?

J’ai envie de vous dire dans n’importe quelle situation de votre vie de femme.  Mais plus précisement :

◊ suite à l’accouchement pour :

  • permettre à votre bassin de retrouver sa forme initiale,
  • diminuer les éventuelles douleurs,
  • se refermer : il invite votre corps mais aussi votre esprit à intégrer la nécessité de fermeture, là où il y a eu ouverture en lien avec l’accouchement. Cela est aussi valable lorsqu’il y a eu une césarienne, puisqu’au cours de la grossesse, le corps a s’écrété une hormone appelée relaxine qui a assoupli les ligements notamment du bassin en vu de l’accouchement. De plus, votre bassin a été le berceau de bébé durant plusieurs mois et il a été mis à contribution.
  • se réaproprier son corps

◊ suite à une Interruption Volontaire de Grossesse : afin de traverser cette période en conscience. Si l’IVG est un choix, elle reste un évènement intime et profond. Une grossesse a debuté et choisir de l’arrêter peut demander à être vécu en conscience, en douceur. Le resserage du bassin a l’issu de cet acte va favoriser un temps d’introspection, et venir prendre soin ducorps ainsi que du berceau de nos émotions.

◊ suite à une fausse couche : une grossesse s’est arrêtée et c’est un deuil pour la femme, le couple. Quelque soit le moment ou elle s’est interrompue, le corps est entré en mouvement. Il a commencé à s’adapter, se modeler pour favoriser le développement d’un bébé. Et le bassin a ainsi été mis à contribution. Le resserage du bassin va offrir les mêmes bienfaits qui suite à une grossesse arrivée à son terme. Toutefois, s’offrir un temps de resserage du bassin (ou un massage postnatal avec serrage du bassin), c’est 

  • accorder une attention particulière à se vécu émotionnellement fort (et trop souvent tu),
  • venir débuter le deuil de cette grossesse, de ce bébé  et la vie que vous aviez commencé à projeter,
  • soulager le corps vis à vis de ce qu’il a vécu (perte du bébé, intervention médicale, saignement)